ZIKPLUS.COM

« L’OURS », LA CHANSON INÉDITE DE YOUSSOU N’DOUR X CHRISTOPHE MAÉ SORTIRA EN OCTOBRE 2020

La star sénégalaise Youssou N’Dour a enregistré une chanson inédite titrée « l’Ours », avec le chanteur français Christophe Maé. Le morceau sera présenté en octobre prochain, dans une réédition de l’album à succès du français, Vie d’artiste.

En résidence artistique au célèbre studio La fabrique avec son groupe pour enregistrer des versions acoustiques de ses plus gros tubes, Christophe Maé a convié Youssou N’Dour qui a enregistré depuis Dakar sa partition, pour une nouvelle chanson qui évoque un sujet brûlant, le réchauffement climatique.

L’auteur du tube « Il est où le bonheur » qui a été vu plus de 58 millions de fois sur YouTube, espère faire réaliser le clip de la chanson par le photographe et militant écologiste Yann Arthus Bertrand, auteur de documentaires engagés pour la préservation de l’environnement comme HomePlanéteOcéan ou encore Human.

Quant à Youssou N’Dour son actualité cette année, à l’instar de tous les artistes à travers le monde, a été marquée par la crise sanitaire du coronavirus qui a bouleversé le monde.

La star sénégalaise s’est ainsi beaucoup illustré sur des campagnes de sensibilisation à travers l’enregistrement d’un morceau collaboratif avec des musiciens comme Awadi, Viviane et Fou Malade.

Youssou N’Dour a également initié depuis chez lui, une série couronnée de succès de prestations musicales en ligne baptisée Fiitey, pour les mélomanes en confinement.

Récemment, il a participé avec l’ancienne présidente de la Fondation Music In Africa, Aisha Deme, à un panel en ligne sur la plateforme AUEU Youth Corporation Hub, pour parler de développement et de coopération culturelle entre l’Afrique et l’Europe.

Pour le chanteur français qui nourrit une véritable passion pour les musiques africaines, cette collaboration avec le Sénégalais est une évidence :

Cela fait trois ans que j’avais en tête un cliché de cet ours maigre, qui meurt de chaud sur sa banquise, raconte le chanteur. Je ne trouvais pas comment l’écrire, et puis j’ai déliré pendant le confinement, en imaginant qu’il se mettait à entendre des chœurs venus d’Afrique. J’adore cette musique-là, Ismaël LôTouré Kunda… Et j’avais rencontré Youssou N’Dour à la COP 22 à Marrakech ; on avait chanté dans un stade ensemble. Je lui ai proposé le morceau et il a enregistré sa voix en studio à Dakar. J’en avais rêvé et ça a été une évidence.

Facebook Comments
Partager cet article: