ZIKPLUS.COM

GIMS FAIT CARTON PLEIN AU STADE DE FRANCE

Le rappeur a enflammé la foule pendant plus de deux heures le 28 septembre dernier au Stade de France.

« Stade de France, j’ai quelque chose à te dire : merci ! ». Ému, Gims s’apprête à quitter la scène après un spectacle de plus de deux heures, marquant ainsi la clôture de « Fuego Tour », sa tournée entamée il y a deux ans.

Le rappeur a fait danser le public, en interprétant ses plus grands tubes. C’est sur « Sapés comme jamais » qu’il entre en scène.

Côté scénographie, Gims a pris le soin de faire simple. « Quelques feux allumés de part et d’autre de la scène, et un écran vidéo géant qui diffuse le visage du chanteur et de ses nombreux invités », commente Stéphanie Binet, journaliste du quotidien français Le Monde.

Ses danseurs habillés en uniforme de pompiers, Gims vêtu d’un pantalon en cuir, ambiancent l’assistance. Musiciens et instrumentistes jouent sur de nombreuses notes : rumba, flamenco, rap et bien d’autres mélodies.

Kendji Girac, Sliman et Vitaa, Orelsan, Dadju, invités par Gims ont défilé sur scène. Kendji avait repris le tube « Bella ». Pendant que Sliman et Vitaa ont entonné « Hasta la Vista », Dadju était sur le titre « Ma fierté », interprété avec le rappeur Alonzo.

Le concert était également l’occasion de réunir la Sexion d’Assaut, où Gims a fait ses premières armes avant de poursuivre une carrière solo. Ses amis de la Sexion étaient bien présents, Lefa, Barack Adama, JR O Chrome, Maska, seul Black M manquait à l’appel en raison d’une tournée à Orléans (France).

« Ce n’est pas seulement mon stade à moi. C’est le stade d’un Congolais, qui n’est pas Français, qui est arrivé ici clandestinement et qui remplit le Stade de France », a fait savoir Gims sur RFI en marge de sa prestation sur ce lieu emblématique qui avait rassemblé plus de 72 000 personnes.

L’autre moment le plus émouvant, c’est quand le chanteur a fondu en larmes devant un public qui lui était conquis. Le Congolais venait de réaliser son rêve, devenant ainsi le premier artiste de musique urbaine à se produire au Stade de France. « Vous allez faire partie de l’histoire avec nous. », répétait son frère Dadju, en première partie.

Gims, qui clôture avec succès sa tournée « Fuego » prévoit de faire une courte pause sur sa carrière pour se consacrer à sa famille. « Je crois que je vais m’arrêter, en fin d’année parce que j’ai envie de profiter. Chaque fois que je rentre, je découvre mes enfants, de nouvelles choses que j’ai ratées », avait lâché avant son concert.

Il faut rappeler que Gims a vendu plus 500.000 exemplaires de son dernier album Ceinture Noire, faisant de lui l’un des artistes ayant vendus les plus d’albums en France en 2018.

SOURCE: MUSIC IN AFRICA

Facebook Comments
Partager cet article: